Philippe Contamine

Philippe Contamine

30/01/2022 Evénements 0

La Maisnie souhaite rendre hommage à un grand historien et médiéviste français qui nous a quitté le 26 janvier dernier à l’âge de 89 ans : Philippe Contamine.

Officier de la Légion d’Honneur, Commandeur de l’Ordre des Palmes académiques, Officier de l’Ordre des Arts et Lettres (Metz, Moselle, le 7 mai 1932), il a été élu, le 14 décembre 1990, membre ordinaire de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, au fauteuil de Paul LEMERLE. Président pour 2000.

– Membre de la Société nationale des Antiquaires de France (Paris, président en 1999), de la Royal Historical Society (Londres) et de la Société de l’Histoire de France (Paris, secrétaire depuis 1984).

– Membre du Comité des Travaux historiques et scientifiques (vice-président de la section d’histoire et de philologie des civilisations médiévales), du Comité scientifique de l’Istituto internazionale di Storia economica Francesco Datini de Prato, du Conseil d’Administration de la Société française d’Archéologie (Paris), du Conseil scientifique de l’École des Chartes (Paris), du Conseil d’Administration du Musée de l’Armée (Paris), du Comité pour l’Histoire économique et financière de la France (Paris) et du Conseil scientifique du centre d’Études d’Histoire de la Défense (Paris, président).

– Docteur honoris causa de l’Université de Potsdam

Il était connu pour être l’un des meilleurs spécialistes français de Jeanne d’Arc et de l’histoire de la France au XVe siècle.

Philippe de Contamine est né en 1932 à Metz et grandit dans une famille marquée par les guerres contre l’Allemagne. Son père, Henry Contamine (1897-1974), fut un spécialiste reconnu d’histoire militaire, dont les ouvrages firent longtemps autorité.

Sa thèse intitulée « Guerre, État et société à la fin du Moyen Age » étudie les armées des rois de France (1337-1494) est soutenue et publiée chez La Haye Mouton en 1972.

Dans les années 1960,Philippe Contamine publie ses premiers ouvrages sur la société guerrière du XVe siècle. L’auteur dira « Incontestablement, la période médiévale, dans son ensemble, est un moment où la guerre n’a rien de honteux. Elle est une calamité, tout le monde en convient, mais en même temps elle est dans l’ordre des choses ».

Ses œuvres « Azincourt » (Julliard, 1964) et « La guerre de Cent Ans » (PUF, 1968), seront maintes fois rééditées.

Il fut assistant à la Sorbonne, puis maître de conférences et devient professeur d’histoire médiévale à l’université Nancy-II, à partir de 1970. Pur produit de l’école des Annales, il s’intéresse, dans « La Vie quotidienne pendant la guerre de Cent Ans : France et Angleterre, XIVe siècle » (Hachette, 1976), à l’économie, mais aussi à la vie privée, à la noblesse comme classe sociale et comme milieu, au rôle des chevaux et à l’exercice du pouvoir.

Quelques-unes de ses œuvres sur notre période :

1972 = Guerre, État et société à la fin du Moyen Âge. Études sur les armées des rois de France, 1337-1494 (thèse de doctorat)

1975. L’oriflamme de Saint-Denis aux XIVe et XVe siècles. Étude de symbolique religieuse et royale.

1976. La noblesse au Moyen Âge, XIe-XVe siècles. Essais à la mémoire de Robert Boutruche (direction)

1981. La France aux XIVe et XVe siècles. Hommes, mentalités, guerre et paix.

1985. La France de la fin du XVe siècle. Renouveau et apogée (direction, en collaboration)

1991. Guerre et société en France, en Angleterre et en Bourgogne, XIVe-XVe siècle (direction, en collaboration).

1992. Des pouvoirs en France, 1300-1500.

1994. De Jeanne d’Arc aux guerres d’Italie. Figures, images et problèmes du XVe siècle. –

1996. La France des principautés. Les Chambres des comptes, XIVe et XVe siècles (direction, en collaboration).

1998. Les Chambres des comptes en France aux XIVe et XVe siècles, textes et documents (direction, en collaboration).

1998. Guerre et concurrence entre États européens du XIVe au XVIIIe siècle (direction).

1999. Autour de Marguerite d’Écosse. reines, princesses et dames du XVe siècle (direction, en collaboration).

1999. Les enceintes urbaines (XIIIe-XVIe siècles) (direction, en collaboration).

2002. Histoire de la France politique. I, Le Moyen Âge, 481-1514, le roi, l’Église, les grands, le peuple. 2002. L’impôt au Moyen Âge. L’impôt public et le prélèvement seigneurial, fin XIIe-début XVIe siècle. I, Le droit d’imposer ; II, Les espaces fiscaux ; III, Les techniques, 3 vol. (actes du colloque édités en collaboration avec A. Rigaudière).

2003. Guerre, État et société à la fin du Moyen Age : Études sur les armées des rois de France (1337-1494), 2 volumes.

2005. Pages d’histoire militaire médiévale (XIVe – XVe siècles).

2005. Armes du diable : Arcs et arbalètes au Moyen Age (En collaboration avec Valérie Serdon).

2021. Nobles et noblesse en France, 1300-1500.

Merci Monsieur Contamine pour votre passion et votre insatiable dévouement à faire vivre et revivre notre belle histoire de France. Reposez en paix.

Sources :
https://www.lemonde.fr/
https://www.aibl.fr/


Philippe Contamine en 2016
Remise du Premier Prix du Grand Livre d’Histoire à Philippe Contamine. Prix organisé par le Figaro Histoire. Paris le 11/10/2017 Photo François Bouchon / Le Figaro